LES MOTARDS CHRÉTIENS

par Jean leDuc

 

Duke au Rallie de Sturgis au South-Dakota

 

 

 

Plusieurs ne peuvent s'imaginer que des motards chrétiens ça existe réellement. Pourquoi en être surpris, il y a des chrétiens et des crétins à tous les niveaux de la société, aussi il y a chrétiens et christiens, tout comme il y a duplicité et vérité. Ce document à été créé pour vous éclairer sur les groupes de motards chrétiens actifs au Québec comme ailleurs dans le reste du Monde. Depuis déjà un bon nombre d'années, il existe des clubs et même des églises de motards chrétiens. Toutefois comprenez bien que s'il existe des groupes ou clubs de motards chrétiens, il n'existe par contre aucun groupe de motards christiens. La différence est que le premier est composé de Motards Évangéliques, généralement des Pentecôtistes et des Charismatiques associés à des groupes Catholiques dans une adhésion œcuménique déconcertante dans laquelle le catholicisme joue un rôle prédominant. Il est évident que ces gens ont prostitué la vérité au dépend de la fraternité. Tandis que le deuxième se rapporte à des Motards qui vivent leur foi individuellement et qui refusent toutes associations avec les premiers qu'ils considèrent comme des faux frères. Hey oui, il y a des divisions et des frictions dans le monde des motards, même au sein de ceux qui se disent chrétiens, et cela n'est pas d'aujourd'hui.

 

Le monde des motards est un monde d'intrigues, de pouvoir, de violence, de crimes, de rébellion, et de relâchements de tous genres, mais aussi de respect, de liberté, et de plaisirs qui attirent des millions et des millions de gens mécontents avec la vie banale de tous les jours. C'est ce qui motiva des motards supposément chrétiens à s'organiser pour partager leur version de l'Évangile parmi ce monde en effervescence, car plusieurs en firent parti avant de s'avoir converti à un christianisme contrefait qui proclame un faux Jésus et un faux évangile. Pour être honnête, une personne a plus de chance de connaître la grâce du salut au milieu des groupes de motards criminalisés comme les Hells Angels et les Banditos, que de parmi les groupes de motards dit chrétiens. Le pourquoi est simple, le premier n'a aucune prétention au christianisme réel, tandis que le deuxième prétend ce qu'il n'est pas. Comme un frère avait déjà dit: «Mieux vaut être dans un bordel que dans une église dite chrétienne», au moins on sais de quoi s'attendre dans un bordel. La fierté des motards est le respect et l'entre-aide fraternelle qui existent entre eux, des qualités grandement manquante au sein d'un christianisme contrefait. Aucun motard ne trahirait son frère, autrement il risquerait la mort ou du moins de se réveiller dans un lit d'hôpital, mais le christianisme contrefait, traditionnel comme évangélique, est rempli de lâches, de traitres et d'hypocrites qui méritent pire et qui récolterons leur salaire en dû temps.

 

Comprenons que ce ne sont pas tous les motards qui sont des hors la loi ou des 1%, comme ils sont ainsi nommés, toutefois comprenons que tous les christiens réels sont des hors la loi sans exception car ils sont tous sous la grâce; celui qui serait sous la loi serait un traître et un imposteur. Mais un grand nombre de personnes deviennent des motards tout simplement à cause du plaisir de rouler en moto et du sentiment de liberté que cela procure, et ceux qui sont honnêtes vont admettre qu'il y a toujours un peu du sentiment de rébellion dans tout cela qui les attire. Dans le monde des motards ces gens sont souvent nommés des «week-end warriors» ou «guerriers de fin de semaine»; des «POS» ou «Posers», ceux qui prétendent être des vrais motards avec tout l'accoutrement et qui roulent généralement sur des «Brûleurs à Riz» ou motos japonaises et sur les dangereuses «crotch rocket» (fusée-entrejambe) qui n'ont aucun respect parmi les vrais motards; ou encore des «RUB» ou «Rich Urban Bikers», les riches des banlieuses qui possèdent de grosses maisons et qui peuvent se payer les meilleures machines et le meilleur équipement. Le sport de la Moto est devenu de plus en plus populaire, tellement qu'il n'est plus réservé aux hommes seulement, nous voyons en effet un très grand nombre de femmes y joindre les rangs.

 

Bienvenue donc dans le monde passionnant des motards, avec ses codes, ses couleurs multiples, ses parfums d’aventures, ses ballades, ses rassemblements, sa musique, ses vrombissements, ses machines ruissellantes, ses habillements, ses conflits et ses coutumes. Eh oui, si Jésus était venu au 20ème et 21ème siècle, il aurait sûrement été un motard roulant sur son Harley ou sur son Chopper. Si tel serait le cas, on s'imagine facilement qu'il serait opprimé par le gouvernement, discrédité et ridiculisé par les chrétiens, harcelé par les «cagers» (conducteurs de cages) ou motoristes qui chercherait constamment à l'écraser; et finalement battu et tué par la police, les pires criminels de la société qui n'hésitent pas à s'en prendre à des femmes et des jeunes enfants sous prétention de défendre la loi et de protéger les citoyens. Il n'y a rien de nouveau sous le soleil, les soldats romains agirent de la même façon il y a environ 2,000 ans passés.

 

 

Que plusieurs motards témoignent qu'ils ont été touché dans leur vie par Dieu, ne signifie aucunement qu'ils sont de réels chrétiens, en fait pour être chrétien ils ne le sont pas du tout mais s'illusionnent l'être après avoir subis un conditionnement psychologiques spécifiquement programmé pour produire des résultats voulus. Changer sa vie, comme plusieurs motards dit chrétiens ont expérimentés de même que tous ceux dans les églises qui disent «être né de nouveau», n'implique pas nécessairement une transformation surnaturelle occasionnée par le Saint-Esprit comme on le prétend souvent. Depuis longtemps il existe des techniques psychologiques qui transforme la vie des gens et leur permettrent de vivre en harmonie avec le monde qui les entoure, leur donnant des rapports avec les autres qui seraient plus profonds et plus vrais. Il s'agit d'une prise de conscience de son existence par rapport avec les désirs de la volonté pour attirer ce qui a de mieux pour soi dans sa vie, afin de se sentir confiant dans différentes situations, éliminant ainsi la confusion que l'on peut ressentir avec certaines difficultés ou désordres que nous avons subis. La crise de conscience est souvent l'élément actif et primaire qui sert à déclancher les sentiments nécessaires pour redresser la vie d'une personne qui désir ardemment changer pour le mieux. Ces techniques psychologiques sont connues et utilisées depuis longtemps par des pasteurs évangéliques crapuleux qui y ont ajouté des principes bibliques et sont devenus professionnels dans la manipulation des sentiments des gens, surtout au niveau de ceux qui sont troublés par une vie de relâchements qui leur occasionna toutes sortes de problèmes et de remords de conscience. Ainsi le monde des motards est devenu le bourbier par excellence pour l'exercice de cet art de manipulation dans lequel on utilise la Bible artificieusement, du fait que sa décadence est plus évidente que celle qui se trouve dans le monde des gens dit respectables, car ces derniers sont plus hypocrites.

 

Il y a très peu de vrais chrétiens parmi les motards, tout comme il y a très peu de vrais chrétiens dans le christianisme moderne en entier, mais il s'en trouve quoiqu'ils sont les perles rares. Le poison étant infiltré depuis des siècles par des dirigeants spirituels sans scrupules, la contagion se répandit à tous les niveaux du christianisme au point que tous sont maintenant d'une même pensée et s'imaginent qu'ils deviennent chrétien par leurs propres efforts d'un choix personnel. Un des nombreux symptômes néfastes de cette contagion est l'auto-justification. Celle-ci engendre le légalisme odieux par lequel les gens se croient meilleurs que d'autres, ce qui les portent à condamner tous ceux qui ne sont pas du même opinion qu'eux.

 

Le Rallie de Laconia

 

 

On voyait ainsi au «Laconia Motorcycle Rally» où de 200 à 300 milles motards se rassemblent pour la fête, des supposés chrétiens, des Pentecôtistes et des Catholiques, se promener dans les foules de motards en leur criant à tue-tête dans des mégaphones que «Jésus vous aime, vous êtes des idolâtres, vous idolâtrez vos motos, mais Jésus vous aime et nous aussi», et ils firent cela sans relâche l'un après l'autre pour des heures de temps. C'est ce qui se nomme du harcèlement et si la police ne serait intervenue pour arrêter les manifestants supposément chrétiens, nous aurions vu une émeute et on aurait trouvé de ces imposteurs écorchés vivant et attachés à des arbres ici et là. Toutefois certains suggérèrent un plan d'action moins drastique pour se débarasser de cette vermine évangélique tout en leur sauvant la vie. Il s'agirait simplement d'attraper les dirigeants de ces prédicateurs ambulants, les amener au milieu du lac et les forcer à la pointe du fusil à débarquer du bateau et à rentrer à pieds en marchant sur les eaux, le tout étant enregistré sur des vidéos. Les motards auraient bien rigoler de voir ces imbéciles caler au fond du lac, on n'aurait pas permit qu'ils se noient, mais cela aurait contribué à les humilier devant des multitudes. On aurait pu dire qu'ils ont été immergés littéralement sous les eaux de leurs aberrations et l'histoire en aurait été racontée de génération en génération.

 

Le Rallie de Sturgis

 

 

Première semaine du mois d'août à chaque année

Cliquez sur l'image pour voir le Rallye de Sturgis en direct sur LiveWebcam

 

De même au «Sturgis Motorcycle Rally/Buffalo Chip» du South Dakota, le plus grand rassemblement de motards sur la planète où de 500 à 600 milles motards se rencontrent, souvent dépassant même le million de personnes qui s'y rendent pour fêter toute la semaine, on vit de ces idiots harceler les motards criant après eux et en portant des croix et des pancartes sur lesquelles étaient écrit: «Jésus vous aime», comme si un tel dénombrement de motards ont besoin de se faire casser la tête avec de telles aberrations qui ridiculisent la foi chrétienne. Heureusement ce genre de provocation n'a pas encore produit de réactions violentes, toutefois ça ne prendrait que très peu pour que cela se produise. Ces prédicateurs du faux évangile du libre-choix sont des insensés, peut-on s'imaginer l'arche de Noé s'élevant sur les eaux du déluge avec cette grosse bannière sur chacun de ses côtés: «Dieu vous aime tous» lorsque des millions de gens périssent atrocement sous les eaux, cela serait une moquerie de la grâce de Dieu. Pour le moment ces prédicateurs ambulants servent de bouffons et on se moque d'eux, les motards ce sont habitués à de tel cons, ils font même parti des histoires que l'on raconte autour des feux de camp. Du temps que les polichinelles évangéliques ne dépassent pas les limites qui leur sont alloués, ils seront en sécurité. Leurs bouffonneries contribuent à amuser les foules en fête, ils font parti du défilé et sont ainsi accepté dans la culture des motards.

 

 

Les groupes de motards dit chrétiens aiment se décrire ainsi: «Association d'anciens "durs à cuire" convertis.  Nous sommes une bande de copains aimant Dieu et la moto. Nous apprécions de faire de belles ballades, visiter de beaux coins, découvrir de belles régions, rigoler un coup entre potes, manger un bon morceau et partager notre foi aux autres motards. Nous aimons retrouver les autres clubs de motards, dans les rassemblements ou dans les club-house. Toutes les motos nous plaisent et sont sujet à discussions. Nous sommes un groupe d’amis composé de motards venant de tout milieu et de tout groupe d’âge. Notre but est de partager des moments sympas et de communiquer des valeurs chrétiennes dans la société en général, mais plus spécialement au milieu des bikers et des motocyclistes. Nous apportons un message d’espérance, de compassion et de guérison adapté aux besoins des motards que nous rencontrons sur les routes, dans la rue ou dans les bars. On trouve parmis nous des personnes très engagées dans la foi et dans les oeuvres chrétiennes, moins motardes que chrétiennes. On en trouve aussi des plus motardes que chrétiennes, qui viennent car l'ambiance leur plait. C'est en fait la diversité des horizons dont nous venont qui fait la richesse de notre mouvement. Nous comptons parmi nous des chrétiens de toutes les tendances, catholiques, évangéliques, protestants, et ne sommes rattachés à aucune église particulière. L'important n'est-il pas de reconnaître en Jésus-Christ, mort sur la croix pour la rémission de nos péchés, notre Sauveur personnel ?» Il va presque sans dire qu'il s'agit ici d'un vrai pot-pourri de religions dites chrétiennes dans lequel tout y va sauf la vérité. Il ne s'agit pas en réalité de «communiquer des valeurs chrétiennes», mais de communiquer une lâcheté, une trahison de la vérité, à des personnes faibles et abjectes qui ne sauraient la reconnaître même si elle leur tomberai sur la tête comme une enclume.

 

Ces gens sont des aveugles qui conduisent des aveugles et ils en sont fier. Ce sont des gens infatués, présomptueux et vaniteux qui prêchent non seulement un faux évangile et un faux Jésus, mais ils sont aussi des menteurs qui prétendent «ne pas êtres rattachés à aucune église particulière», lorsque nous savons qu'ils font parti soit des églises pentecôtistes ou catholiques, comme ils le déclarent eux-mêmes plus loin, ayant oublié qu'ils affirment le  contraire: «Au niveau national, notre activité principale, ce sont les rassemblements que nous organisons tout le long de l'année. Que faisons nous pendant nos rencontres ? Des balades en moto bien sûr, qui sont l'occasion de découvrir les particularités de la région qui nous accueille, discuter de tout et de rien, avoir un moment de partage et de réflexion autour d'un texte biblique. Nous profitons aussi de l'occasion pour aller se joindre à la messe ou au culte dans les environs... On ne vient pas que pour la moto, mais aussi pour le plaisir de se voir, pour l'amitié partagée, et tout celà au nom de Celui qui nous rassemble, Jésus-Christ, qui nous apprend la tolérance et le respect de l'autre.» Comme on le dit si bien en anglais: «What a crock, what a load of bullshit», avec de telles paroles tartufes on jette du sable au yeux des gens qui sont assez crédules pour croire en de telles duplicités. Ils aiment déclarer qu'ils roulent pour Jésus, lorsqu'en réalité ils roulent pour le Diable. Mieux ceux qui se disent ouvertement «les Anges de l'Enfer», car au moins avec eux il n'y a pas de duplicité.

 

Vaste confrérie communément appelés born-again bikers, les motards chrétiens sont regroupés dans plus de 100 bandes aux États-Unis, contre environ 30 au Canada: de «Sons of God» à «Riders of the Lamb» et «Jesus Died for Bikers Too», en passant par «Bikers for Christ», «Soul Defenders» et «Messengers of Hope». Leur style varie du simple club de boy-scouts au type MA, pour motards anonymes. Et comme dit un des fondateurs d'un club de motards chrétiens qui œuvre au Québec, les choses ont tendances à ce gâter: «On a eu une division, il y a quelques années, comme quoi, chrétiens ou pas, il y a toujours une "guerre" entre motards».

 

Parmi les motards dit chrétiens, il y a des groupes plus radicales. Les «Set Free Soldiers» ou «Soldats de la Libération en Christ» sont des Pentecôtistes de la Californie et du Mexique qui n'ont pas froid aux yeux, pour ainsi dire. Ce club de motards dit chrétien est formé de personnes très riches sinon de millionaires. Littéralement armé jusqu'aux dents, ils sont extrêmement dangereux et ils ont récemment tué un Hells Angels lors d'une bagarre, et dix d'entre-eux ont été aussi arrêtés pour participer à un complot pour commettre un meurtre. Si vous regardez la vidéo plus bas, il vous en passera des frissons et vous comprendrez le genre d'évangile qu'ils prêchent et la forme d'évangélisation agressive qu'ils utilisent. Ces motards ne jouent pas à la cache-cache, ils sont ouvertement violent et sans pitié pour ceux qui oseraient s'opposer à eux. A ces imposteurs qui prétendent chasser le Diable, nous leur répliquons avec les paroles du Seigneur Jésus: «Comment Satan peut-il chasser Satan ?»

 

 

 

Pour résumer, il faut dire que l'on ne s'oppose pas au monde des motards, en fait rien n'est plus plaisant que de rouler en moto, seul ou avec deux ou trois amis. Toutefois, la foi dite chrétienne dans un sens organisé pour faire du prosélytisme n'y a pas sa place. On ne peut imposer aux gens notre façon de croire sans qu'il en ressorte de la friction, et encore moins tenter de les manipuler avec des techniques psychologiques sans en récolter les conséquences. Faire de la moto est déjà un sport assez dangereux sans y ajouter d'autres éléments nuisibles qui peuvent déranger notre concentration et affecter notre sécurité sur la route, ainsi que celle des autres. Ceux qui veulent jouer aux motards du petit Jésus, qui aiment se présenter comme des motards chrétiens et qui prétendent avoir la mission de proclamer un évangile qu'ils ont déformés à leur façon, risquent de finir leurs jours sur le pavé en pièces détachées et ce n'est pas leur Jésus imaginaire qui va les sauver. Nous avons assez de nous préoccuper de tous nos ennemis sur l'autoroute. Combien des nôtres sont morts à cause d'une personne insouciante qui parlait ou textait sur son téléphone cellulaire ou  qui était en état d'ébriété. Vous désirez combattre l'injustice et la corruption, hey bien ici est le domaine par excellence que vous devez viser. Et que pensez-vous de nos politiciens rapaces et hypocrites qui nous exploitent de tous bords et de tous côtés. C'est là qu'il faut amener la bataille et non contre les autres motards qui se foutent royalement de vos fausses croyances.

 

Vous dites avoir la foi, or nous vous conseillons fortement d'obéir à cette injonction de l'apôtre Paul: «As-tu la foi? garde-la en toi-même devant Dieu. Heureux celui qui ne se condamne point soi-même en ce qu'il approuve!» (Rom. 14:22). Mais vrai que pour cela il faut vraiment avoir l'Esprit de Christ, et non un esprit de religion dite chrétienne qui prétend être dans la vérité.

 

Duke au Rallie de Sturgis sur un Griffin Chopper fabriqué par Saxon Motorcycles au Arizona.

 

A Christ seul soit la Gloire